Claesh of Clans

L’histoire que je vais vous raconter maintenant bafoue toutes règles morales et nous renvoie aux origines les plus sombres de l’humanité.

 

Tout commence un samedi matin de juillet. Le coq chante 92i Veyron, l’odeur du café se fait sentir et les gosses braillent dans la rue comme les Ewok à la fin de Star Wars VI. À cette époque, ma vie ressemble à amour gloire et beauté. Mais sans l’amour, ni la gloire, ni la beauté.

J’ouvre un œil et regarde mon smartphone dont l’écran est aussi fissuré que mon parcours scolaire : 0 messages, 0 appels, 0 notifications, 1 e-mail. Cet e-mail contient une pub pour une sorte de camping appelé Daeshneyland. Je compose le numéro indiqué et quelqu’un me répond avec une voix autotunée

– Installe Claesh of Clans et retrouve-moi à l’entrée du Requiem Garden.

 

Après avoir installé l’application, je me rends à l’endroit indiqué avec ma gazeuse et mon sifflet anti-viol au cas où. J’attends adossé contre le mur avec un cure-dent pour me donner un air cool, avant qu’une voiture s’approche lentement et qu’une gothique m’ouvre la portière.

– Monte !

– Et maintenant il se passe quoi ?

– Maintenant tu vas répondre à une simple question, as-tu récemment été exposé à des sourates ?

– Pourquoi vous m’parlez de suricates j’comprends rien là

– Je détecte un taux de hassanettes anormalement élevé, on va devoir employer les grands moyens.

 

Elle me colle alors sur le nombril un appareil qui ressemble vaguement à un fusil de paintball. Je sens mes hassanettes se vider comme un compte en banque le soir de la Saint Valentin. Soudain, je ressens un grand vide, ce même vide que l’on ressent après avoir terminé de regarder les 6 saisons de Lost.

Ensuite, on m’emmène dans une baraque sinistre habitée par une dizaine de gothiques, on se croirait sur le tournage d’Underworld.

 

Je monte de longs escaliers et la gothique me dit

– Attention à la marche

– Oui excellente émission hein ? *SHRAAAAAK* aie ma cheville putain !

– Je t’avais dit de faire attention

Je finis alors le chemin en boitant à la manière C3PO et me retrouve face à un autre gothique. Mais celui-là, ce n’est pas un gothique ordinaire, il arrive à faire tenir ses lunettes de soleil alors qu’elles n’ont pas de branches.

– Salut Aeron, je suis Dj Hadiste. Je parie que tu as des questions

– Oui, comment arrivez-vous à faire tenir vos lunettes ?

– … Bon j’vais pas passer par 4 saisons

– Par 4 chemins …

– Oui c’est ça … Bref, j’vais pas passer par un 4-4-2. J’ai deux pilules dans ma main, si tu prends la pilule rouge, tu nous suivras dans un endroit de fous tu vas voir c’est une TUE-RIE

 

– Genre le monde de Narnia ?

– Ouais c’est un peu ça, mais avec des barbus qui font des clips à la PNL en brandissant des têtes

– J’ai rien compris là …

– Bon … Disons que c’est comme si on jouait à Counter Strike dans la vraie vie. Tu vois, d’un côté il y a les antiterroristes, et de l’autre il y a nous, les … enfin les autres quoi

– Ok mais pourquoi on fait ça ?

– Euh j’en sais rien, ça fait 10 ans que j’fais ça et j’sais toujours pas pourquoi

– Et la pilule bleu c’est quoi ? Du viagras ?

– Ah si seulement … Nan celle-là c’est pour retourner à ton ancienne vie de loser

Par curiosité, mais surtout parce que j’ai effectivement une vie de loser, je prends la pilule rouge. Je commence alors à avoir les paupières qui tombent et je m’effondre sur mon siège.

Je me réveille à bord d’un vol charter à destination de l’Orient, même si je ne vois pas trop ce qu’on pourrait aller faire dans le Morbihan.

Je suis assis sur une chaise de jardin clouée au plancher et équipée d’un tube de Ventoline en guise de masque à oxygène. Ce tube est suspendu à un hamac qui fait office de porte-bagage. Quant au pilote, lui aussi lowcost, manœuvre à l’aide d’un article sur WikiHow qui lui explique comment piloter correctement un avion.

 

Ce n’est plus un vol charter là, c’est carrément un vol chart’ hess.

Une fois arrivé au camp, je prends mon élan tel un perchiste et balance ma tente dépliante Queshua en l’air pour l’installer. Soudain, un moniteur me prend par le col et me dit

– MAIS ! Qu’est ce qui te prend fils de péripatéticienne  ?! Pour la peine tu vas me citer un passage du Coran

Bon là j’ai un vrai problème parce que je ne l’ai jamais lu. Il me fixe d’un regard noir, alors dans la précipitation je décide de sortir une réplique de Pulp Fiction.

– Ok euh … « J’abattrai alors le bras d’une terrible colère, d’une vengeance furieuse et effrayante sur les hordes impies qui pourchassent et réduisent à néant les brebis de Dieu. Et tu connaitras pourquoi mon nom est l’éternel, quand sur toi s’abattra la vengeance du tout puissant ! »

– Ok c’est bon, va poser tes affaires au dortoir et reviens pour le test

J’entre dans la salle d’examen, qui au passage ressemble plus à un abri anti-nucléaire

– C’est ici la salle B203 ?

– Oui entrez, nous étions sur le point de commencer. Bienvenue à l’examen du GOAT.

 

– Et contrairement à ce que le logo pourrait vous faire croire, nous n’allons pas égorger de moutons lors de cet examen. GOAT veut dire Guild Official Aptitude Test.

 

– Il permet d’évaluer votre capacité à vous intégrer dans l’équipe et tester vos compétences dans divers domaines tels : les explosifs, la cuisine halal, les clips vidéo, et autres … Suivant les réponses que vous donnerez, vous serez affectés à un travail au sein du campement. Vous êtes prêts les enfants ?

– Oui capitaine !

– J’ai pas entenduuuuuu !

– OUI CAPITAIIIIIIIIIIIINE !

– OOOOOOOOOOH qui vit dans une tente 2 places au fin fond d’la Syrie ?

– Saïd le barbu taréééé !

– Qui compteuuuh bien y faire carrière ?

– Saïd le barbu taréééé

– Pour exploser votre huissier qui faut-il appeler ?

– Saïd le barbu tarééééé !

– Qui n’a pas peur des gros méchants Ruskoff ?

– Saïd le barbu tarééééé ! Saïd le barbu tarééééé ! Saïd le barbu tarééééé !

– Saïd le baaaarbuuuu taaaaarrréééééééé ! Wahouuuuu hohoho ! Bon on s’est bien marré maintenant place au test

Ça a duré environ 30 minutes, il y avait des QCM vraiment étranges comme :

« Si vous vous retrouvez face à un noir à dos de cochon qui fonce vers vous, que faites-vous ?

A: Vous mettez une pince à linge sur votre nez

B: Vous courrez vers lui en espérant qu’il change de trajectoire au dernier moment comme dans les films d’action

C : Vous jetez une balle de tennis dans une autre direction pour que le cochon aille la chercher

D : Vous tournez le dos à l’ennemi et prenez un dernier selfie avant de l’envoyer sur Snapchat »

À l’issue de l’examen, j’ai été affecté au département audiovisuel de Daeshneyland, aussi appelé « Studio Daeshney », où je vais travailler avec le célèbre réalisateur Quentin Quran Tino. Vous devez surement le connaître, il a réalisé des films cultes tels que Kill Poutine et Inglorious Kouffars

 

Mais avant d’aller au studio, on me demande de passer sur le fauteuil de l’Animuslim 2.0. D’après le Général Al Muelim, cette version permettrait de commettre des atrocités sans risquer d’aller en enfer. Cela inclus en même temps un DLC qui devrait, en principe, améliorer mes aptitudes au combat.

 

– Je connais le Jujitsu !

– Ferme-là pauvre débile, on n’est pas dans Matrix là !

Une fois le passage sur l’Animuslim 2.0 terminé, je me rends au studio et je vois Quran Tino assis sur sa chaise de réalisateur, en plein tournage d’un clip de propagande appelé « Et quand il pète il troue l’cockpit »

– Coupé ! Coupé ! Malik, ça fait 15 fois que je le répète, je veux de l’émotion. Je veux que tes yeux transpercent l’horizon comme si tu regardais vers l’avenir. Regarde j’ai amené mon poster de Che Guevarra, je veux que tu sois aussi majestueux que lui

– Ok c’est bon j’ai compris, plus d’émotion, c’est parti

– Ok on y retourne, action !

– « Ce n’est que le début, les mécréants paieront ! ALLAH U AKBAAAAAR ! »

– Coupé ! Coupé ! Attends Malik c’est quoi ça ? Quand tu dis Allah u Akbar on dirait une chanson de Carla Bruni tellement c’est mou. METS-Y DU CŒUR ! DU CŒUR MALIK ! JE VEUX DU CŒUR !

Il finit par me remarquer et vient me voir en mettant sa main sur mon épaule, comme l’aurait fait le père qui m’a abandonné 9 mois avant ma naissance

– C’est toi le nouveau stagiaire ?

– Euh oui monsieur, j’dois vous servir du café et faire des photocopies c’est ça ?

– Nan pas la peine fiston, prends cette Gopro. Demain on a une bataille à gagner contre les russes et je veux des images, des images, plein d’images. Si un Ruskoff ne fait ne serait-ce que lâcher un pet, je veux voir ses poils de cul bouger compris ?

– Reçu 5 sur 5 chef ! En fait je suis reporter de guerre c’est ça ?

– Je préfère dire un « hagar-cinéaste »

À la fin de cette éprouvante journée, et après avoir mangé un couscous extrême-oriental, je pars me coucher.

Le lendemain matin, à 6h45, je reçois une alerte sur mon téléphone

 

Un dirigeant russe connu sous le pseudo de VladPut nous bombarde et aurait commencé à envoyer des troupes au sol. J’admets que mon cœur bat à toute vitesse, la dernière fois qu’il s’est emballé comme ça j’étais en train de me faire tazer par un stagiaire de la BAC un peu zélé.

J’enfile alors ma Gopro puis je rejoins Quran Tino au point de ralliement. Il est déjà en train de donner ses directives à l’équipe de tournage

– Ok les gars c’est le grand jour. Takedine, tu vas aller sur la colline en haut pour faire un plan large, comme ma bite haha

– Ok ok

– Bilal et Salem vous allez prendre ces skates et faire quelques Ollie 8 km au Sud

– Mais ça va servir à quoi chef ?

– À rien. Aeron tu vas aller sur le front avec nous, prend ce sabre cimeterre.

– Mais il est rouillé …

– Ah j’ai oublié de mettre de l’anti-Occident dessus

– Et comment on s’en sert de ce truc ?

– T’as déjà pressé un citron ?

– Oui

– Et bah ça n’a strictement rien à voir. En fait il faut que tu prennes ton sabre et que tu tranches l’ennemi avec comme si c’était du saucisson

Les troupes du Général Al Muelim sont elles aussi rassemblées et prêtes à se battre. Voici 4 profils type des unités disponibles

 

 

Quelques minutes plus tard, le moment fatidique arrive et l’ennemi fonce vers nous à vive allure comme lors de l’ouverture de H&M x Balmain. Les russes ont envoyé des noirs au front parce que, je cite « ce sont des pertes acceptables ». Ils sont à dos de cochons et prêts à nous réduire en charpies.

– MOOOOOOORT AUX ISLAMISTES ! (en fait ils n’ont jamais dit ça mais bon, comme dirait n’importe quel journaliste de bfmtv “on s’en bat les couilles”)

 

En à peine quelques secondes, je me retrouve encore plus cerné qu’un insomniaque. Malgré tout, je parviens à esquiver un, deux, trois cochons, mais je me fais heurter de plein fouet par le quatrième.

Sonné, je me relève difficilement au bout d’une quinzaine de secondes en prenant appui sur un vieux rocher qui s’avère être une pierre tombale.

 

Je lève la tête et là, c’est littéralement le chaos sur le champ de bataille, si bien que je ne sais plus distinguer mes ennemis de mes alliés. J’use alors d’une astuce que Quran Tino m’avait donnée pour repérer les miens

– DAESH TROOPER ! QUEL EST VOTRE MÉTIER ???!!!

– ON TOUCHE LES ALLOCS ! AOUUUUUUH AOUUUUUUH AOUUUUUUUH !

Cette bataille ne ressemble en rien à ce que j’avais imaginé, surtout quand je surprends un Syrien en train de se couper une tranche de jambon sur la carcasse d’un cochon mort, sous les yeux horrifiés de l’ennemi.

 

– Mais ? Qu’est-ce que tu fais ?

– Quoi ? C’est bon j’ai la dalle, j’ai pas eu le temps de manger avant de venir

– Mais c’est du halouf

– Mais si j’en mange en regardant dans la direction opposée de la Mecque ça s’annule nan ?

– J’suis pas sûr que ça fonctionne comme ça …

– Ah merde, tu pourras couper ça au montage ?

Je décide ensuite de voir ce qui se passe ailleurs histoire de filmer quelques scènes d’actions, et j’aperçois un ennemi qui flirte avec une de nos archères

– Est-ce que t’es la kekekeh à Mamadou ?

 

En moins de temps qu’il lui faut pour dire « Tahia Djazair », elle lui plante une flèche entre les deux yeux, retire la flèche et la remplace par un drapeau de l’Algérie, avant de crier

– 1, 2, 3, viva l’Algérie !

Soudain je me retrouve en face d’un ennemi relativement hostile, je le reconnais à son accent russe lorsqu’il me dit

– VODKA ! HEINEKEN ! Pas l’temps d’niaiser !

Dans un sursaut de bravoure ou d’inconscience, je le charge avec mon sabre. Au moment d’armer mon coup, une chose inattendue se produit. Je suis redirigé sur une interface.

 

Impossible de lancer l’attaque, c’est comme si mon ADN était incompatible avec l’Animuslim 2.0.

Je suis vraiment dans un sale pétrin, parce que je ne peux pas me battre et il y a le sosie de Mister T qui est sur le point de me charger comme Pumba à la fin du Roi Lion. Alors j’use d’une technique ancestrale transmise de père en fils dans la famille et qui consiste à partir en courant.

Au moment où je m’apprête à franchir la frontière de Daeshneyland, mon smartphone se met à vibrer avec une magnitude de 7 sur l’échelle de Richard … ou de Chrysler … enfin bref, je ne sais plus.

 

Malgré la notification, je décide de continuer ma fuite vers l’avant jusqu’à ce que qu’un gros nuage m’interpelle

– TU ÉTAIS L’ÉLU C’ÉTAIT TOI !

 

– …

– La prophétie voulait que tu détruises l’Occident, PAS QUE TU DEVIENNES COMME EUX ! Tu devais amener l’équilibre dans l’État Islamique, PAS LE CONDAMNER À LA NUIT !

– Nan, s’il fait nuit c’est parce que t’es devant le soleil là, tu veux pas t’écarter un peu sur ta gauche ?

– Reviens vers nous, tu peux encore changer d’avis, Zizou l’a fait en 2005

– Trop tard …

Je quitte définitivement Daeshneyland et je me pose sur une colline à quelques kilomètres. Je mets fin à cet infâme expérience dans les ténèbres d’un monde bien trop violent pour moi et mon corps fragile. Un monde où quand tu crois avoir vu le pire de l’humanité, tu te rends compte que le mal est un puits sans fond.

Mais je vais bien, croyez-moi, désormais tout ira bien …

(Pour l’ambiance, lancez cette musique)

 

… vous m’avez juste rencontré à un moment étrange de mon existence.

2 Comment(s)

  1. karim
    octobre 25, 2016

    mdr!!!! quelle imagination debrodante!!!!
    kippa bas l artiste

  2. Antoine Gillet
    décembre 17, 2016

    c’est quoi ça???? je cherché a me convertire bah mtn c mort vous êtes des terroriste poce roj

Write a comment